Un ascenseur pas comme les autres

Par Glenn le 8 septembre 2010

L’ascenseur singulier de l’arc de triomphe

Les caractéristiques de cet l’ascenseur

Placer un ascenseur à l’intérieur d’un Monument aussi particulier a nécessité de longues études pour une mise en service qui a eu lieu en février 1997. Il a fait l’objet d’un appel d’offre public initié par la ville de Paris. Auparavant, l’Arc de Triomphe ne comportait qu’un ascenseur très ancien voué au transport de personnel et de marchandises.

Le nouvel ascenseur, répond, lui, au besoin d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Il est donc réservé aux handicapées et aux personnes âgées. Il transporte néanmoins chaque année plus d’un million de personnes. Il s’agit d’un ascenseur haut de gamme avec un démarrage doux et un confort de marche sans à-coups. Sa charge de 1050kg lui permet de transporter 14 personnes à une vitesse de 3,15 m/s. Pour information, cet ascenseur a coûté à l’époque à la ville de Paris plus de 2 millions de francs, sans compter les modifications nécessaires du génie civil.

Ses particularités

La première chose qui fait de cet ascenseur, un ascenseur pas comme les autres c’est qu’il s’agit de la mise en place  d’un ascenseur neuf dans un bâtiment existant, qui plus est Monument historique. De plus dans sa structure il est très particulier, il est de forme demi-circulaire ou en demi-lune et possède un toit vitré bombé ! Enfin, il possède deux faces de service, une pour l’entrée et l’autre pour la sortie et les deux opérateurs de portes sont situés sous la cabine.

L’arc de triomphe mesurant plus de 28m de haut, il est soumis à la réglementation des IGH qui prévoit l’installation d’un ascenseur de secours. Seulement ici, il est impossible de rajouter encore un ascenseur. Il a donc été construit un escalier en colimaçon communiquant avec l’ascenseur à plusieurs niveaux, permettant d’évacuer les personnes en cas de panne.
L’une des particularités les plus singulières de cet ascenseur se trouve dans les études faites en matière de compatibilité électromagnétique. En effet, lors du 14 juillet, les avions de la garde-nationale utilisent des balises électromagnétiques situées en haut de l’arc de triomphe pour se guider lors de leur passage au-dessus des Champs-Elysées. Il a donc fallu installer un système compatible avec ces balises pour que l’ascenseur ne gêne pas les avions et vice versa.

Enfin, la construction de cet ascenseur n’aurait pas été réalisable sans une parfaite coordination et entente de 4 acteurs : l’architecte, le bureau d’étude, l’ascensoriste et le serrurier qui ont travaillé main dans la main. Un bel exemple dans le monde l’ascenseur.

Partager cet article :
  • Facebook
  • Twitter
  • Envoyer cet article par Email !
  • Fuzz
  • Live
  • Scoopeo
  • Tapemoi
  • Viadeo
  • Wikio FR
  • Yahoo! Buzz

Tags : , , , ,

2 réponses à “Un ascenseur pas comme les autres”

  • DECORTE dit :

    Bonjour. Actuellement est il possible d’accéder sur le haut de l’arc de triomphe autrement que pas les escaliers ? Autrement dit y a t’il un ascenseur accessible aux visiteurs pour y monter ?Merci Salutations Jean Decorte

  • Ophélie dit :

    @DECORTE
    Il y a effectivement un ascenseur qui vous permet d’atteindre le haut de l’Arc de Triomphe.
    Est-il en fonctionnement en ce moment ? Ça je l’ignore malheureusement …

Laisser un commentaire

La Fédération des Ascenseurs est un syndicat professionnel qui regroupe plus de 100 entreprises soit plus de 90% de la profession. Son rôle est ...
Chargement Chargement
  • galerie

    Get the Flash Player to see the slideshow.