L’ascenseur aux couleurs de Haring

Par Ophélie le 26 avril 2013

Ou comment « pigmenter » votre trajet !

Une rétrospective de l’une des figures les plus emblématiques de la scène « underground » a lieu depuis le 19 avril au sein du Musée d’Art Moderne de la ville de Paris. Plus de 250 œuvres hautes en couleurs nous dévoilent les idéaux et les luttes d’un artiste subversif qui utilisait la rue et les espaces publics comme lieu d’expression.

Haring, l’excellent dessinateur au trait impeccable qui s’amusait à user de pigments colorés afin de rompre avec une réalité aussi morose que le béton brut sur lequel il œuvrait. Artiste tourmenté, il n’aura de cesse de s’insurger contre le racisme, la menace nucléaire, l’homophobie et l’épidémie du Sida, maladie à laquelle il succombera à l’âge de 31 ans.

Haring, « L’inoubliable petit bonhomme » (Cf Le Parisien) américain d’origine et new-yorkais d’adoption nous laisse une œuvre pléthorique  jusque dans nos ascenseurs français : au Musée d’Art Contemporain de Bordeaux un banal trajet en apesanteur prend finalement une toute autre saveur …

Partager cet article :
  • Facebook
  • Twitter
  • Envoyer cet article par Email !
  • Fuzz
  • Live
  • Scoopeo
  • Tapemoi
  • Viadeo
  • Wikio FR
  • Yahoo! Buzz

Tags : , , , , , ,

Une réponse à “L’ascenseur aux couleurs de Haring”

  • Paula dit :

    Bravo, l’ascenseur est partout, sur tout y compris dans l’univers artistique.
    Haring ne s’y est pas trompé…

Laisser un commentaire

La Fédération des Ascenseurs est un syndicat professionnel qui regroupe plus de 100 entreprises soit plus de 90% de la profession. Son rôle est ...
Chargement Chargement
  • galerie

    Get the Flash Player to see the slideshow.