Archive pour la catégorie ‘Histoires d'ascenseurs’

Le mini-ascenseur par Maurizio Cattelan

Par Véronique le 23 octobre 2013

Un carillon retentit, une porte d’ascenseur s’ouvre, et nous fait entrer dans le monde caché de Maurizio Cattelan …

Untitled, de Maurizio Cattelan présente un ascenseur miniaturisé méticuleusement construit.

Acier inoxydable, bois, moteur électrique, sonnerie électrique, dispositif de commande électronique, les lampes à incandescence et LED (34,9 x 59,3 cm.) Au total : 59,8 x 85,4 x 47,9 cm. Réalisé en 2001.

L’ascenseur, assimilé à un moyen de transport utilisé par des millions de personnes chaque jour, a été soumis à une transformation ludique grâce à la miniaturisation qui est l’une des caractéristiques de Cattelan, devenant une véritable œuvre d’art.

Un modèle est exposé à la Galerie Perrotin à Paris, où il est devenu une source de fascination pour les visiteurs.

Cet ascenseur rappelle le monde des contes de fées et personnages de dessins animés, de Tom Pouce, Lewis Carroll, Tom et Jerry… Cattelan a chevauché les langages visuels du divertissement, de l’humour et de la vie quotidienne.

La notion de l’ascenseur est ici chargée de signification, impliquant que dans notre espace de visualisation, il existe un monde lilliputien invisible pour nous, mais aussi que l’aspect du mouvement est implicite. Les effets sonores, venant renforcer ce sentiment que l’ascenseur est pleinement opérationnel.

Cattelan nous invite à suspendre notre incrédulité, nous priant d’imaginer la souris ou le « mini-moi » qui pourraient utiliser un tel engin fictif. Les royaumes imaginaires dans lesquels se déplace l’ascenseur, invoquent ainsi réalités cachées, des sens cachés, à la manière de tant d’autres œuvres qui fonctionnent aux sens et à l’imagination.

En présentant ce mini-ascenseur, Cattelan s’insurge contre les frontières traditionnelles, il parvient à séduire le visiteur par son souci du détail et son humour, et affirme ainsi l’idée que l’art lui-même peut aussi nous « élever », à la manière d’un ascenseur…

Ascenseurs: du plus arty au plus effrayant!

Par Véronique le 25 septembre 2013

Il était une fois, l’ascenseur de l’hôtel …

L’hôtelier qui regarde son ascenseur comme un simple appareil, permettant de transporter les clients du hall aux chambres, rate une belle opportunité de publicité. En revanche d’autres hôtels à travers le monde, ont choisi d’installer un ascenseur pour le moins original…

Au QT Sydney, la musique d’ascenseur s’adapte en fonction du nombre de passagers. Imaginez la scène: vous êtes dans l’ascenseur pour aller à votre chambre, Elvis chante « Are You Lonesome Tonight » quand la porte s’ouvre, laissant entrer une personne, la musique d’ascenseur passe à « Just the Two of Us » !

Si vous êtes épuisé(e) en entrant dans l’ascenseur, pourquoi ne pas vous allonger le temps du trajet sur le canapé dans le Claridge’s hôtel  à Londres.

Comme il sied dans les célèbres hôtels de la 21c Museum, même les ascenseurs sont une oeuvre d’art. A Bettonville dans l’Arkansas, découvrez l’art le temps d’un trajet d’ascenseur.

L’ascenseur poétique dans l’antre de l’hôtel « Mama shelter ». C’est en constatant que l’ascenseur, lieu de transit par excellence, est un espace où l’on ne sait jamais où poser le regard, que Philippe Stark a choisi d’en recouvrir les murs par des textes, paroles de chansons, extraits philosophiques ou maximes. Fournissant une lecture abondante et mystérieuse, ces écritures permettent ainsi d’occuper le regard et l’espace de manière ludique.

New York est une ville pleine de surprises ! L’Hôtel Standard à NYC a commandé une installation vidéo pour ses ascenseurs à l’artiste  Marco Brambilla. Cette vidéo « Civilization » s’inspire de l’oeuvre de Dante, La Divine Comédie, composée par plus de 400 clips, il faut être passager de l’ascenseur en montée pour voir le paradis et en descente pour voir l’enfer.

Et puis il y a l’ascenseur Disco à l’Hôtel Legoland, Californie, qui ravira petits et grands le temps d’une danse…dans l’ascenseur !

L’ascenseur de l’Ericsson Globe

Par Ophélie le 29 juin 2012

S’élever au dessus de la sphère …

Une gigantesque balle de golf pour certain, un Soleil qui irradie le ciel de Suède pour d’autre : le Globen (comme les puristes aiment à l’appeler) est avant tout le plus grand bâtiment sphérique au monde !

Avec ses 110m de diamètre et son volume de 660 000 mètres cube, il peut accueillir en son sein près de 15 000 personnes : tout d’abord érigé à Stockholm en 1989 pour accueillir d’impitoyables matchs de Hockey, il sera ensuite le théâtre de grands meetings comme ceux du Dalaï Lama ou de Nelson Mandela. Transformé en salle de concert de manière éphémère, on pourra alors y voir s’y produire d’illustres artistes tels que Bob Dylan, Bruce Springsteen, Deep Purple et bien d’autres …

Depuis deux ans, une nouvelle attraction attire touristes et curieux des charmes de la ville : son ascenseur panoramique extérieur qui épouse à la perfection la rondeur du monument et donne l’impression vertigineuse d’escalader la Cité pour en atteindre le sommet !

Bien que la vidéo ci-dessous soit en langage « IKEA », elle nous livre néanmoins un bel échantillon de sensations … ;-)

Ascenseur obscur pour Louis Vuitton

Par Véronique le 15 mai 2012

Cela faisait un bon moment que nous souhaitions consacrer un billet sur l’ascenseur obscur d’Olafur ELIASSON, installé à l’espace culturel Louis Vuitton.

L’espace culturel Vuitton, situé au sommet de la boutique des Champs-Elysées, propose des expositions thématiques (en ce moment se tient l’exposition Autobiographies qui vise à conjuguer des propositions, émanant d’artistes de sensibilités, cultures et générations diversifiées, dont le dénominateur commun est de s’articuler autour de la question autobiographique).

Mais pour y accéder, seul l’ascenseur peut nous y conduire. Celui-ci est bien caché, camouflé au pied d’une immense paroi en miroirs qui confirme l’impression de labyrinthe géant que donne la boutique Vuitton.

Et c’est là qu’intervient l’imaginaire d’Olafur et son travail sur La perte des sens, pour marquer la transition entre l’agitation de la boutique et le calme de l’espace culturel.

Une fois l’ascenseur appelé, il faut attendre quelques minutes pour que les portes s’ouvrent et laissent apparaître une cabine toute noire, à peine éclairée par une lumière discrète. L’hôtesse nous invite à y entrer et nous demande :

« C’est la première fois que vous venez à l’Espace Culturel Vuitton ?

Oui.

- Eh bien, vous venez d’entrer dans une première œuvre d’art, un ascenseur imaginé par Olafur ELIASSON, et conçu de toutes pièces par Jean-Philippe THOMÉ. Les deux hommes  ont souhaité plonger les visiteurs dans l’obscurité totale le temps du voyage jusqu’à l’exposition ».

La porte se ferme, et à l’aide d’une télécommande, l’hôtesse éteint la lumière et enclenche le mouvement de l’ascenseur.

Aucune idée du nombre d’étages parcourus, ni même de la durée du voyage. Une fois l’expérience commencée, dans le noir complet, nous perdons toute notion de l’espace et du temps.

Le sol et les parois de l’ascenseur sont « molletonnés », de sorte que l’équilibre soit toujours un peu perturbé. L’ouïe aussi est titillée puisque aucun  bruit du déplacement ne parvient jusqu’à nous. Il est très difficile de décrire précisément ce qu’il se passe dans cette œuvre : ce n’est rien d’autre qu’une expérience sensorielle, certes, mais qui ne se raconte pas, elle se vit …

L’œuvre que nous proposent ses créateurs n’est pas la cabine d’ascenseur plongée dans l’obscurité elle-même mais bien l’expérience qui en découle.

Nous vous recommandons vivement de faire un crochet par la boutique Vuitton. L’expérience vaut bien un léger détour ….

Gratte-ciels et ascenseurs

Par Véronique le 28 mars 2012

162 étages (Tour Burj Khalifa), 101 étages (Tour Taipei 101), 102 étages (Empire State Building)…

Sans ascenseurs, la vie dans le gratte-ciel est aujourd’hui inimaginable.

Une vidéo très intéressante à partager sur le rôle essentiel des ascenseurs dans la réalisation des gratte-ciels.

La Fédération des Ascenseurs est un syndicat professionnel qui regroupe plus de 100 entreprises soit plus de 90% de la profession. Son rôle est ...
Chargement Chargement
  • galerie

    Get the Flash Player to see the slideshow.